La Grande Croisière des Entreprises
Croisière des Entreprises, paysages de rêve
Accueil
L'organisation du rallye
Les attraits touristiques du parcours
Les cartes du parcours
Les escales et les distances
les conditions météo
Questions Réponses
La sélection des participants
Fiche de pré-inscription
 
 Y.C.F
 ESSEC
 Yachts club de Monaco
 yachts club de Paris
 
L'organisation du rallye

Un partenariat très profitable

L'innovation de la Grande Croisière des Entreprises tient dans le rassemblement de 80 voiliers entre 11 et 20 m, dont une trentaine vont naviguer sous le pavillon d’entreprises liées non par un contrat classique d’affrètement mais par un parrainage, un véritable partenariat.

En engageant bénévolement son voilier dans le rallye avec pour partenaire une entreprise, le propriétaire va pouvoir réduire considérablement ses dépenses, l’entreprise qui le patronne, prenant en charge une large partie des frais de navigation et d’escale. En échange, le voilier va servir de base pour la mise en pratique des enseignements reçus par les stagiaires dans le cadre de la formation au management d’entreprises.

Les grandes sociétés qui le souhaiteraient, pourront affréter en totalité un voilier, les organisateurs du rallye se chargeant de former un équipage.

La formation en croisière au Management d ’Entreprises


La Croisière des Entreprises : pourquoi ce nom ?

La moitié de la flottille (de 25 à 40 bateaux) offrira aux entreprises qui le souhaitent la possibilité d’embarquer, pour des séquences de 15 jours, des cadres à haut potentiel en vue de les aider à approfondir leurs capacités de managers. Tous ceux qui connaissent la navigation maritime savent qu’elle constitue la situation la plus analogique avec la conduite d’une entreprise , d’un service ou d’une équipe opérationnelle :
choix d’un cap, ajustements de la route en fonction des conditions extérieures, adaptation au réel, prise en compte des problèmes humains , importance primordiale de la logistique, maîtrise des outils de pilotage, attitude face aux situations de crise, primat des résultats etc.
D’où cette véritable « université de la mer » qui est proposé aux entreprises désireuses de participer à cette formation-action d’un nouveau type animée et encadrée par des experts, connus et reconnus, de la formation au management.


L’Université de la Mer

Le parcours de la croisière permet d’assurer 8 séquences de formation-action de quinze jours chacune. Pour chaque séquence de 15 jours (par exemple de Monaco à Hurgada, sur la côte égyptienne de la mer Rouge), une entreprise désireuse de bénéficier de cette opportunité pourra embarquer de 3 à 10 cadres qui seront répartis sur plusieurs voiliers. Tous les deux jours, la totalité des cadres embarqués participant à la même séquence ( environ 70 à 80 « pilotins ») sera réunie à terre pour une séance de debriefing portant alternativement sur les cinq thèmes suivants : « en fonction de ce que vous venez de vivre à bord, quelles leçons personnelles tirez- vous pour ce qui concerne
- le choix stratégique du cap , son partage, ses ajustements dans l’action et l’information de l’équipage ;
- le management des RH, la gestion des problèmes humains, la mobilisation des talents individuels ;
- la relation avec les outils, les indicateurs, le matériel, les contraintes logistiques et financières ;
- la pratique des contextes internationaux ( une même séquence mettra chaque participant au contact de plusieurs pays aux normes, aux habitudes culturelles, aux langues, aux monnaies différentes) ;
- la gestion des crises (qu’ils soient liés aux conditions atmosphériques, aux tensions humaines à bord, aux problèmes techniques ou aux relations avec les autorités autochtones, les aléas de ce type de croisière garantissent le surgissement de crises, toutes maîtrisables mais dont chacun peut tirer un grand profit pédagogique). »

Les 7 séances de debriefing constituant les temps forts de cette formation-action de quinze jours seront animées , encadrées et techniquement enrichies par un expert reconnu (tel que Jean Luc Placet, Président d’IDRH – et de Syntec Management-, Philippe Détrie, Président d’Inergie, Hervé Sérieyx past- Président d’Euréquip et de Quaternaire, George Hostache, Président de la société américaine de conseil OTC – Houston, Texas- , Laurent Chartier, Président du groupe canadien CFC) ; la séquence devant se conclure, pour chaque participant, sur des décisions opérationnelles précises de progrès personnel.


Les Conditions du succès

Le site « Croisière des Entreprises » décrit les conditions de sécurité qui permettont un bon déroulement de ce grand rallye : soutien de la marine nationale, interventions sanitaires, garantie assurantielle, accompagnement par un « bateau amiral » assurant coordination, appui technique, logistique, humain et réunissant un équipage de premier plan, dont, entre autre, Bernard Minvielle, Albert Brel et Alain Rondeau dont les manuels de navigation se trouvent sur les tables à carte de tous les plaisanciers qui sortent vraiment des ports.

Pour la partie spécifique que constitue l’Université de la mer, cette formation-action conçue pour des cadres à potentiel et tirant sa force pédagogique de la grande analogie entre aventure maritime et aventure entrepreneuriale, les conditions pour que les entreprises participantes en retire un vrai retour sont au moins les suivantes :
- il faut que les cadres envoyés soient réellement « à haut potentiel »,
c'est-à-dire jeunes (de 30 à 40 ans », déjà dotés de responsabilités managériales significatives et considérés comme des ressources stratégiques pour l’entreprise ;
- il faut, naturellement, que ces cadres manifestent leur appétence pour ce type de formtion-action, (goût du bateau, de l’aventure collective, du défi …) ;
- il faut que l’entreprise puisse bénéficier d’un véritable effet d’entraînement, d’un effet culturel de masse permettant la diffusion de cet « esprit de pilotage »; ce qui suppose qu’au moins 50 à 80 collaborateurs soient passés par ce type original de formation-action., soit, par exemple, de 6 à 10 cadres à potentiel, envoyés à chacune des 8 séquences de 15 jours.