La Grande Croisière des Entreprises
Croisière des Entreprises, paysages de rêve
Accueil
L'organisation du rallye
Les attraits touristiques du parcours
Les cartes du parcours
Les escales et les distances
les conditions météo
Questions Réponses
La sélection des participants
Fiche de pré-inscription
 
 Y.C.F
 ESSEC
 Yachts club de Monaco
 yachts club de Paris
 
L'organisation du rallye


Les Attraits touristiques du parcours

L’itinéraire du rallye a été choisi de manière à découvrir des rivages et des mouillages très plaisants et parfois pittoresques.

Après Bonifacio et Messine bien connus , le rallye rassemble les derniers participants dans la grande baie de La Canée dans l’île de Crète. Le passage du canal de Suez est un moment intéressant sur le plan de la navigation . Les premières dunes font leur apparition et vont faire partie plus ou moins du paysage pendant plusieurs semaines.
Rivage sableux mais plus encore rocheux, parfois élevé et escarpé dans une large gamme de couleur ocre que baigne des eaux cristallines. La grande majorité des mouillages sont pratiquement déserts, Seuls quelques bergers surveillent leurs troupeaux de moutons.
Les rivages de la Mer Rouge sont souvent très découpés, creusés de profondes calanques où il est possible de mouiller bien a l’abri des vents dominants qui se renforce à l’approche du détroit de Bab El Manded et du port d’Aden. De là, il est possible d‘aller visiter la vieille cité de Sanaa construit tout en hauteur.
Al Mukalla est également le point de départ d’une fort belle excursion dans les étroites vallées du Wadi Daur’an dans l’arriére pays montagneux. Là encore, se dresse depuis des siècles d’étonnant immeubles construit tout en terre, le Mahatam du désert.

Salalah l’ancienne capitale du Sultanat d’Oman présente un curieux contraste entre vieilles traditions et modernisme. Des rivage désertiques mais d’une rare beauté sauvage, s’étendent jusqu’au vieux port de Sur, où sont encore construites la majorité des boutres, et Mascate, la ville moderne ceinturant l’ancien port fortifié.

En cinq jours, la flotte viendra mouiller dans la rade de Bombay, gigantesque métropole de 5 millions d’habitants. Mais les installations du Royal Yacht Club permettent de rester un peu à l’écart de la ville surpeuplée dans une ambiance très britannique.
La côte ouest de l’Inde est constamment bordée de longues plages de sables entre les ports de Goa, Mangalore, Calicut fondés par les portugais au 16 éme siècle et qui ont conservé de superbes églises.
Plus au sud, Cochin est la porte d’accès au Kerala, une région très verdoyante, sillonnée de multiples canaux où naviguent de longues pirogues.

Le Sri Lanka, avec Colombo et Gallé fait découvrir des collines verdoyants, plantées de thé et des monuments qui ont valu à Gallé d’être classé dans le patrimoine de l’humanité.

Les Maldives sont constitués d’une multitude de petits îlots dont on peut souvent faire le tour à pied en moins de 3 heures et qui baignent dans des eaux d’une remarquable transparence. C’est le domaine par excellence de la plongée sous marine, le regard se perdant dans des myriades de poisons multicolores. La température de l’eau dépasse ici fréquemment les 32 °.
Les grands atolls coralliens sont peu nombreux aux Seychelles où domine la roche volcanique. Les roches sombres de la chaîne montagneuse de Mahé, l’île principale dépasse près de 1000 m.
Dans une végétation dense, luxuriante, se cache une multitude d’oiseaux tropicaux dont certaines espèces ne vivent que dans cette archipel isolé au coeur de l’Océan Indien. Dans l’île de Praslin, la vallée de Mai est un mystère de la nature avec ses gigantesques palmiers qui donnent des noix d’une troublante beauté.

Le retour à nouveau par la Mer Rouge, ne pourra donner une impression de déjà vue car le rivage sur 1200 milles de Djibouti à Suez recéle tant de mouillages que deux croisières ne sauraient en épuiser tout le charme.